HEROPIC - protection héroïque contre les moustiques et les tiques

Les tiques: dangers, protection et traitement

Les tiques peuvent transmettre des maladies graves telles que la borréliose ou l’encéphalite de la tique, et, contrairement à une conviction largement répandue, les tiques ne séjournent pas sur les arbres pour se laisser tomber, mais se vivent dans les sous-bois, en bordure de chemins, dans les herbes hautes et fougères ainsi que dans des buissons. Dès que l’on s’en approche suffisamment, elles piquent et s’incrustent dans la peau et introduisent leur dard dans la blessure. Que faire?

Les symptômes cliniques et leurs possibilités de traitement:

  • Borréliose / Maladie de Lyme: plusieurs organes peuvent être atteints, entre autres, la peau, les articulations le système nerveux et, dans des cas rares, le cœur. La maladie peut être traitée avec des antibiotiques. A défaut de traitement, on encourt des handicaps permanents.
  • L’encéphalite à tiques: Cette infection peut mener à une méningite et se déroule le plus souvent inaperçue et sans troubles physiques. La maladie se développe typiquement en deux phases: la première se manifeste avec des symptômes grippaux et la deuxième avec des troubles neurologiques comme maux de tête, photophobie, vertiges, troubles auditifs et de la concentration. Un traitement causal est impossible, par contre, un vaccin efficace est disponible.

Traitement lors d’une morsure de tique:

  • Retirer la tique à l’aide d’une carte à tiques ou d’une pincette de tiques. Saisir la tique directement à fleur de peau et l’extraire en exerçant une traction continue.
  • Désinfecter immédiatement les mains et la piqûre.
  • Si une partie de la tête reste dans la peau, ce n’est pas dramatique, l’organisme les éliminant en l’espace de quelques jours. Si ce n’est pas le cas, consultez un médecin, pour ne rien laisser au hasard. Le mieux est de noter la date de la piqûre et la zone concernée pour renseigner le médecin traitant.
  • La tique extraite ne devrait pas être jetée, mais conservée jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre. En cas de complications, vous pourrez la faire parvenir au médecin.

Protection préventive contre les tiques:

  • Des chaussures fermées et des vêtements couvrants, si possible près du corps.
  • Glisser le bas des pantalons dans les chaussettes.
  • Vous devriez de plus vaporiser les vêtements d’un répulsif contre les tiques.
  • Enduire généreusement le corps entier avec la Protection contre les tiques HEROPIC NATURE.
  • Marchez au milieu du chemin. Evitez les arbustes, les herbes hautes et les sous-bois.
  • Après avoir séjourné dans la nature, examinez systématiquement votre corps pour y rechercher la présence de tiques. En particulier les creux des genoux, l’aine, le nombril, les aisselles, les épaules, la nuque et à l’arrière des oreilles. Assurez-vous également de vérifier la tête des enfants.

Voyez ici les zones à risque en Suisse.